Les Ambianceuses

La compagnie Les Ambianceuses est une compagnie de danse et de théâtre montée depuis 2002 par Maïmouna Coulibaly, la conceptrice de la Booty Therapy. Les Ambianceuses sont des femmes de toutes origines, d’âges et de milieux sociaux différents, qui n’ont pas les mêmes corps, des femmes qui incarnent une féminité libérée et assumée. La compagnie est organisée autour de deux spectacles : Hééé Mariamou et Sake That Sin, mais propose aussi des shows chorégraphiés. La danse est afro-urbaine, les musiques sont hyper rythmées, l’ambiance est fiévreuse, l’engagement est politique.

Après avoir rencontré Maïmouna Coulibaly, à Berlin en janvier 2019, j’ai découvert Les Ambianceuses. Je suis devenue fan, je regardais tous les soirs avant de me coucher leurs vidéos que je trouvais sur YouTube. En octobre 2019, j’ai passé le casting, et maintenant je suis danseuse dans Les Ambianceuses !✨

Hééé Mariamou est un spectacle créé en 1998 par Maïmouna Coulibaly. Mariamou est une française de 15 ans, fille d’immigrés, élevée par sa famille en banlieue parisienne, dans l’une de ces cités où rêver d’un avenir est un défi en soi. Adolescente insouciante, sa vie bascule le jour où sa mère découvre « qu’elle apprend le sexe à l’école des français… ». A travers l’histoire de Mariamou et des siens, cette comédie chorégraphique satyrique évoque avec humour et sensibilité les problèmes de l’intégration et le poids des traditions. Ballottée entre deux cultures, la religion, les traditions, Mariamou doit trouver sa place dans un univers où les jeunes femmes ont rarement la possibilité de s’exprimer. L’histoire de Mariamou et de ses trois amies, aux origines diverses mais toutes unies par le lien de la cité, ressemble à celle d’un grand nombre de filles d’immigrés nées en France, élevées dans les cités, et dont tant de questions brûlent les lèvres. Alors que certains et certaines ont fait le choix de s’exprimer par la violence et de s’affirmer par la haine, comment soigner ses maux lorsqu’on a que 15 ans et la tête remplie d’autant de projets que de désillusions ? Auprès de qui se révolter ? Comment se réconcilier avec la vie ?

Shake That Sin est le nouveau spectacle de la chorégraphe Maïmouna Coulibaly. Les 7 péchés capitaux s’animent, se personnifient, explosent ! Ce spectacle de danses afro-urbaines dépasse ses propres limites pour proposer un véritable tour du monde, tant dans la diversité des danses et musiques que dans le choix des actualités internationales illustrant chaque tableau. Il explore avec humour et sensualité les problématiques posées par le quotidien actuel et donne à voir la portée de ces fameux péchés.. Dans un monde – pourtant si «évolué» – où s’entremêlent diktat de la minceur (Gourmandise), pouvoir politique (Envie) ou encore catastrophes naturelles (Paresse), l’énergique (et sexy!) lutte du Bien et du Mal prend pour seul juge le spectateur, l’accompagnant dans ses réflexions les plus intimes. C’est un message pour toutes les femmes pour leur exprimer énormément de choses dont la principale est : SOYEZ VOUS-MEME !

http://lesambianceuses.com/

https://www.instagram.com/lesambianceuses/